Présentation du Comité Olympique et Sportif 64

Constitués sous la forme d’association loi 1901, les Comités départementaux olympiques et sportifs (CDOS) représentent le CNOSF et le mouvement sportif de leur territoire.

Ils rassemblent ainsi les instances territoriales des fédérations (comités départementaux sportifs) et fournissent aux collectivités les interlocuteurs pour la définition et la mise en oeuvre de leur politique sportive.

Créé en 1982, le Comité Départemental Olympique et Sportif 64 (CDOS 64) est le représentant du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

Association régie par la loi 1901, il représente le mouvement sportif départemental et rassemble à ce titre 59 comités sportifs départementaux.
Le CDOS 64 partage la gouvernance du sport départemental avec la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques.
Son siège social se situe à Pau, 12 rue du Professeur Garrigou Lagrange, au sein du Centre Départemental Nelson Paillou.

En chiffres…

 

Comités départementaux adhérents

Licenciés

Clubs

(Source : Ministère des sports – Année 2018)

Quelles sont nos missions ?

 

Le CDOS 64 a pour objet, dans le cadre des orientations fixées par le CNOSF :

  • De contribuer à la défense et au développement du patrimoine sportif départemental.
  • De représenter le sport départemental pour toutes les questions d’intérêt général notamment auprès des Pouvoirs Publics et des Organismes Départementaux.
  • De propager les principes fondamentaux de l’Olympisme, plus particulièrement en ce qui concerne la pratique du sport pour la santé et la prévention du dopage, la lutte contre toute discrimination et la violence dans le sport, les questions d’environnement et de développement durable.
  • D’encourager ou organiser la formation initiale et continue des dirigeants, officiels, cadres et techniciens, ou encore apporter une aide effective pour l’emploi, la recherche, la prospective, la documentation et la communication.
  • D’alerter le CNOSF sur l’utilisation des propriétés Olympiques pour lui permettre d’exercer sa mission de veille et de protection concernant l’utilisation du symbole, du drapeau, de la devise, de l’hymne Olympique, et des termes « Olympiques » et « Olympiades » qui seraient contraires aux dispositions de la Charte Olympique.

D’une manière générale, faire tout ce qui est nécessaire au développement de l’idée et de la pratique sportive au  sein du département.

 

 

accumsan libero eleifend dapibus mi, fringilla luctus

Pin It on Pinterest

Share This